L'EPFL numérise 50 ans de Montreux Jazz

L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) est en charge de numériser et de préserver ...
L'EPFL numérise 50 ans de Montreux Jazz

L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) est en charge de numériser et de préserver les archives du célèbre festival

Le Montreux Jazz Heritage Lab offre une expérience immersive de certains extraits de concert du festival. (source : EPFL+ECAL Lab © Joël Tettamanti) Le Montreux Jazz Heritage Lab offre une expérience immersive de certains extraits de concert du festival. (source : EPFL+ECAL Lab © Joël Tettamanti)

L’EPFL s’érige en gardienne d’un inestimable patrimoine culturel. Depuis sept ans, l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne collabore avec la Fondation Claude Nobs afin de numériser, de sauvegarder et de diffuser des milliers d’heures d’enregistrements de concerts.

Le Montreux Jazz Festival n’est pas qu’une manifestation musicale, mais aussi et surtout un pan important de l’histoire de la musique, comme l’a reconnu en 2013 l’UNESCO, en l’inscrivant à son patrimoine documentaire « Mémoire du monde ».

Depuis ses débuts, en 1967, son fondateur, Claude Nobs, s’était donné la mission de conserver une trace de toutes les performances qui ont jalonné l’événement. Dès la première édition, un travail imposant de conservation a été réalisé, en utilisant les technologies les plus avancées, voire futures, de l’époque. /dsa
 

Quelques chiffres

  • 51 festivals
  • 5 millions de spectateurs depuis 1967
  • env. 5'000 concerts enregistrés
  • plus de 11'000 heures de vidéo
  • plus de 6'000 heures d’audio
  • 14,5 petabytes stockés à l’EPFL
     

Reportage radio

Rencontre avec Thierry Amsallem, fondateur et président de la Fondation Claude Nobs, qui nous explique pourquoi il est crucial de préserver ce patrimoine culturel :

Reportage vidéo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus