Le Conseil d'Etat rejoint le comité «Non à No Billag»

Le Conseil d’Etat neuchâtelois sort exceptionnellement de sa réserve face à un objet fédéral ...
Le Conseil d'Etat rejoint le comité «Non à No Billag»

Le Conseil d’État appelle la population neuchâteloise à rejeter l’initiative dite « No Billag » jugée préjudiciable au maintien d’une couverture médiatique indépendante et de qualité dans toutes les régions linguistiques de Suisse. Le gouvernement réaffirme son soutien à la diversité de la presse et à la cohésion nationale

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a décidé de faire partie du comité neuchâtelois de soutien « Non à No Billag ». Le Conseil d'Etat neuchâtelois a décidé de faire partie du comité neuchâtelois de soutien « Non à No Billag ».

Le Conseil d’Etat neuchâtelois sort exceptionnellement de sa réserve face à un objet fédéral soumis à votation. Il appelle la population à rejeter l’initiative « No Billag » le 4 mars et rejoint le comité neuchâtelois de soutien « Non à No Billag ».

Le gouvernement rappelle que grâce à la redevance, la SSR et 34 radios et télévisions régionales privées assurent une couverture médiatique indépendante et de qualité dans toutes les régions linguistiques de Suisse.

À l’échelle du canton de Neuchâtel, si le texte passe, « la radio RTN ou la télévision Canal Alpha seraient dans l’incapacité financière de fournir une information complète et de qualité, indispensable au bon fonctionnement du processus démocratique ». La contribution des médias régionaux à la promotion des activités culturelles et sportives dans le canton serait également « sérieusement compromise ».

Par ailleurs, le gouvernement relève que renoncer à une redevance radio et télévision fragiliserait le tissu économique des régions périphériques et mettrait en danger pas moins de 13'000 emplois dans toute la Suisse. /comm-sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus