La crise de l’ATS fait réagir les journalistes neuchâtelois

Les difficultés de l’Agence télégraphique suisse ne laissent pas les Neuchâtelois indifférents ...
La crise de l’ATS fait réagir les journalistes neuchâtelois

L’Association neuchâteloise des journalistes exprime sa solidarité aux journalistes de l’ATS. Elle demande au Conseil fédéral d’intervenir

Un exemple de dépêches de l'ATS. Un exemple de dépêches de l'ATS.

Les difficultés rencontrées par l’Agence télégraphique suisse ne laissent pas les Neuchâtelois indifférents. Le comité de l’Association neuchâteloise des journalistes exprime sa solidarité et son plein soutien à ses confrères de l’ATS. L’agence est en grève pour tenter de lutter contre le plan « démesuré » de licenciements de la direction, soit environ un quart de son effectif total.

Dans un communiqué, l’ANJ rappelle qu’une telle saignée imposerait des restrictions graves et préjudiciables dans le service d’information. Restrictions qui frapperaient tous les médias, presse écrite et audiovisuelle.

L’ANJ estime qu’il est du devoir de la Confédération de fournir les moyens financiers nécessaires à l’exercice des fonctions de l’ATS. Du coup, l’Association neuchâteloise des journalistes demande au Conseil fédéral d’intervenir dans ce conflit en tant que médiateur. /aju-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus