Camps de ski en suspens pour certains Neuchâtelois

Environ 80 élèves de Bevaix et de Gorgier n’ont pas pu partir en camp de ski lundi matin. Les ...
Camps de ski en suspens pour certains Neuchâtelois

Environ 80 élèves de Bevaix et de Gorgier n’ont pas pu partir en camp de ski lundi matin. Les chutes de neige ont rendu leur destination, Zinal, inatteignable

 Si les camps de ski à destination de Zinal devaient être annulés, les élèves neuchâtelois pourraient faire des sorties à ski dans la région.

Chutes de neige massives, routes coupées et danger d’avalanche très élevé en Valais : les conditions météorologiques empêchent certains élèves neuchâtelois de partir en camp de ski. Cette semaine, sept camps étaient organisés, principalement pour des classes du Locle, de Cescole et du Cercle scolaire des Cerisiers.

Environ 80 élèves de Bevaix et de Gorgier doivent ainsi prendre leur mal en patience. Ils étaient censés rallier Zinal lundi, mais les routes sont coupées et les chutes de neige ont conduit à l’évacuation d’une bonne partie du village ce week-end.

Si les conditions s’améliorent, le départ pourrait être donné mardi mais si ce n’est pas le cas, les élèves passeront leur semaine dans le canton de Neuchâtel. Des activités sportives, des éventuelles sorties à ski dans la région ou des visites seront mises sur pied.

Le départ dépend « de la réouverture des routes et du feu vert du Service de sécurité du Val d’Anniviers et du Service de sécurité des pistes », explique Laurent Schüpbach, directeur du Cercle scolaire des Cerisiers.

Pour ceux qui ont pu partir en camp de ski, les mesures de précaution habituelles restent de mise, parmi lesquelles l’interdiction formelle de faire du hors-piste.

Dans le canton de Neuchâtel, les autorités appellent de leur côté à la prudence aux abords des rivières. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus