La Chaux-de-Fonds se raccroche au Non Filtré

La Ville profite des deux dégustations publiques mettant en avant ce vin typiquement neuchâtelois ...
La Chaux-de-Fonds se raccroche au Non Filtré

La Ville profite des deux dégustations publiques mettant en avant ce vin typiquement neuchâtelois pour présenter son millésime 2018, élaboré désormais presque intégralement selon le principe de la biodynamie

Les lampadaires de la salle de musique de La Chaux-de-Fonds ont été choisis pour décorer les bouteilles de ce millésime. Les lampadaires de la salle de musique de La Chaux-de-Fonds ont été choisis pour décorer les bouteilles de ce millésime.

L’année 2018 est lancée pour les vins de la Ville de La Chaux-de-Fonds. Pour le première fois, le Non Filtré de la Métropole horlogère, vinifié comme les autres crus par le domaine de Montmollin à Auvernier, a été présenté mercredi à la presse en marge des dégustations publiques organisées cette semaine. Il est qualifié de « fruité, avec des notes d’agrumes et de pamplemousse » par le viticulteur Benoît de Montmollin. Autre nouveauté, ce millésime 2018 chaux-de-fonnier est désormais élaboré selon les règles de la biodynamie, à l’exception du pinot noir qui le sera l’an prochain.

Pour célébrer le 125e anniversaire de la Société de musique de La Chaux-de-Fonds, l’étiquette, qui met en valeur chaque année un élément du patrimoine, arbore cette fois-ci un lustre Art nouveau de la salle de Musique. À noter qu'un repas en accord avec les différents vins de la Ville, sera aussi proposé par un restaurateur de la Métropole horlogère /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes