Nez Rouge toujours plus loin

L'opération Nez Rouge a permis de ramener 1'601 personnes à la maison au mois de décembre dans ...
Nez Rouge toujours plus loin

L'opération Nez Rouge a permis de ramener 1'601 personnes à la maison au mois de décembre dans le canton de Neuchâtel. Les bénévoles affichent 26'692 km au compteur

Jean-Marc Colin quittera la présidence de la section neuchâteloise de Nez Rouge au printemps mais restera au sein du comité. Jean-Marc Colin quittera la présidence de la section neuchâteloise de Nez Rouge au printemps mais restera au sein du comité.

Des chiffres stables mais des courses plus longues : c’est en résumé le bilan de la section neuchâteloise de Nez Rouge. L’opération, qui s’est achevée lundi aux aurores, a permis de raccompagner 1'601 personnes à bon port ainsi que 787 véhicules. Pour y parvenir, 515 bénévoles se sont relayés durant les 19 jours de service assurés par Nez Rouge. Ceux-ci ont parcouru 26’692 km au total.

Pour Jean-Marc Colin, président de la section neuchâteloise, ces chiffres sont stables par rapport aux éditions précédentes. Sur le plan suisse en revanche, les chiffres de Nez Rouge sont en hausse avec 34'000 personnes ramenées, soit 7% de plus qu’en 2016.

Selon Jean-Marc Colin, les courses ont été plus longues qu’à l’accoutumée sur sol neuchâtelois avec davantage de trajets à réaliser en direction de La Chaux-de-Fonds et du Locle que les années précédentes.

Les bénévoles ont aussi dû jongler avec les chutes de neige assez conséquentes cette année. Aucun accident n’a été rapporté à ce jour, indique toutefois le président de la section neuchâteloise. Les conditions météorologiques n’ont pas empêché les bénévoles d’accomplir leur tâche. Ils ont souvent profité d’une neige fraîchement tombée, moins glissante que la neige fondue ou que la glace, précise Jean-Marc Colin.

 

Changement de président en perspective

Un changement de taille se profile pour la prochaine édition de Nez Rouge : Jean-Marc Colin quittera la présidence de la section neuchâteloise au printemps, après 10 ans passés à ce poste. Il cédera sa place à Alain Müller, actuellement responsable technique. Jean-Marc Colin restera tout de même au sein du comité, dont il fait partie depuis 15 ans.

Au fil des éditions, le futur ex-président relève que les jeunes sont davantage sensibilisés à la question de l’alcool au volant que les générations plus âgées. La législation plus restrictive en la matière avec Via Sicura et le 0,5%o y est aussi pour quelque chose, selon lui.

Jean-Marc Colin gardera de ses années de présidence le souvenir des nombreuses personnes qui ont adressé leurs remerciements à Nez Rouge pour les services accomplis. Il regrettera en revanche moins d’être réveillé en pleine nuit pour apprendre qu’un véhicule a fini sa course dans un mur… /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus