Le Haut s’insurge contre l’Hne

L’annonce de la fermeture de la policlinique du Locle fait réagir les exécutifs des deux Villes ...
Le Haut s’insurge contre l’Hne

Le Locle et La Chaux-de-Fonds heurtés par la décision de l'Hne de fermer la policlinique de la Mère commune. Les deux Villes du Haut demandent au gouvernement d’intervenir afin d’assurer une mise en œuvre harmonieuse de l’initiative H+H

Hôpital Le Locle L'annonce de la fermeture de la policlinique du Locle irrite les exécutifs des deux Villes du Haut.

L’annonce de la fermeture de la policlinique du Locle fait réagir les exécutifs des deux Villes du Haut. Pour faire des économies, l’Hôpital neuchâtelois a annoncé en début de semaine la fermeture au 1er avril 2018 des policliniques du Val-de-Ruz et du Locle. Cette décision est motivée par une faible fréquentation et une prise en charge sécuritaire qui n’est plus satisfaisante, selon l’HNe. Une décision qui froisse les autorités des Villes du Locle et de La Chaux-de-Fonds.

Selon les deux collectivités publiques, il est inacceptable que ni l’HNe, ni le Conseil d’Etat n’aient consulté les autorités concernées. À plus forte raison, peut-on lire dans un communiqué commun des deux Villes du Haut, qu’un Conseil de l’hôpital vient d’être mis en place pour favoriser le dialogue et la concertation durant la période transitoire devant mener à la mise en œuvre de l’initiative pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires.

Les exécutifs loclois et chaux-de-fonniers rappellent que le Conseil d’administration restreint de l’HNe n’a pour mission que de gérer les affaires courantes de l’hôpital public.

Ils attendent du gouvernement cantonal qu’il intervienne auprès de l’HNe afin d’assurer une mise en œuvre harmonieuse de l’initiative et de veiller à une gestion respectueuse de la période transitoire. /sma-cwi-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus