Piloter un drone, ça s’apprend

Horizon Drone, a Moutier, propose désormais une formation pour apprendre à piloter ces petits ...
Piloter un drone, ça s’apprend

Horizon Drone, a Moutier, propose désormais une formation pour apprendre à piloter ces petits appareils qui se multiplient dans le ciel helvétique

Les cours de pilotage permettent d'apprendre à mieux se servir de son appareil. Les cours de pilotage permettent d'apprendre à mieux se servir de son appareil.

Les drones attirent de plus en plus de passionnés de vol et d’images aériennes. Si aucune formation n’est requise légalement en Suisse, il faut tout de même respecter certaines règles pour ne pas se retrouver devant la justice. Il est par exemple interdit de faire voler son engin à proximité d’aérodromes, dans des parcs naturels ou au-dessus de manifestations. A Moutier, Horizon Drone propose désormais différentes formules de cours pour les amateurs et les professionnels. Il est notamment possible d’obtenir un certificat de la Fly & Film Drone Academy après des examens théoriques et pratiques.

 

Garder la maîtrise de son appareil

La démarche vise à donner de bonnes bases théoriques et pratiques aux utilisateurs, par exemple en leur apprenant à maîtriser leur appareil malgré les pannes qui pourraient le déstabiliser. Pour le directeur de la jeune société, Tom Panettieri, « sensibiliser les pilotes aux bonnes pratiques pourrait permettre d’éviter un durcissement drastique de la législation ». Il revendique en revanche un cadre légal plus clair pour les professionnels de la branche : « nous développons un drone qui doit permettre de retrouver des personnes disparues dans des avalanches, et il faut que la réglementation soit adaptée pour que nous puissions intervenir dans des zones où tout le monde ne peut pas voler ».

 

Législation à adapter

La législation devrait prochainement changer dans ce domaine. Un projet est à l’étude du côté de L’Office fédéral de l’aviation civile. Il prévoit notamment d’obliger les pilotes à s’enregistrer et à enregistrer leurs appareils afin d’identifier plus facilement les auteurs d’infractions. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes