Vivre La Chaux-de-Fonds recherche 60'000 francs

Malgré un engouement populaire, l’évènement Olà Portugal organisé cet automne s’est terminé ...
Vivre La Chaux-de-Fonds recherche 60'000 francs

Malgré un engouement populaire, l’évènement Olà Portugal organisé cet automne s’est terminé sur un déficit. L’association Vivre La Chaux-de-Fonds en appelle à la générosité de ses membres pour assurer son avenir

(photo: archives) (photo: archives)

Un succès populaire n’est pas synonyme de succès financier. L’association Vivre La Chaux-de-Fonds, organisatrice de l’évènement Olà Portugal, doit faire face au premier déficit de son histoire. Comme le précise une lettre envoyée à ses membres, les entrées d’argent pour une partie des manifestations de ces Vivamitiés 2017 se sont révélées être en deçà des prédictions. Quelque 60'000 francs sont recherchés.

 

Un bilan mitigé 

Alors que le bilan était positif au moment de la clôture de la manifestation, un mois plus tard au moment de compter le tiroir-caisse, il semble que l’engouement a été bon, mais pas aussi fort qu’espéré pour certaines expositions, mais aussi pour le week-end d’ouverture et le repas de Gala. Ce dernier n’a rassemblé que 200 personnes, alors que 400 convives étaient espérés. Le week-end du Jeûne fédéral, aditionné à la météo plutôt fraîche, ont aussi retenu la population et la communauté portugaise.

Contacté, le secrétaire général de Vivre La Chaux-de-Fonds Delio Musitelli précise que le trou à combler avoisine les 60'000 francs, sur un budget qui atteignait pratiquement le million de francs. Un budget qui a été calqué sur celui des précédentes éditions des Vivamitiés, puis réadapté avec les réserves de l'association en début d'année lorsque des frais de transports se sont rajoutés. Dans la lettre envoyée en fin de semaine dernière, les membres (individuels et entreprises) sont donc appelés à leur générosité pour combler ce découvert, qui risque de mettre en péril l’existence de l’association.

 

Survie assurée à court terme

Vivre La Chaux-de-Fonds reste bien vivante pour l'instant, puisque le comité travaille déjà sur l’organisation de l’habituelle fête de la Saint-Nicolas. Elle se tiendra le mercredi 6 décembre en fin d’après-midi sur la place Espacité. Et même si l’incertitude règne, Vivre La Chaux-de-Fonds regarde déjà vers l’avenir avec la volonté de toujours animer la Métropole horlogère, mais avec des manifestations plus modestes et moins risquées financièrement. Son comité espère aussi trouver des arrangements avec certains fournisseurs d’ici le premier semestre 2018. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus