Les marionnettes tirent leur révérence

Environ 4'500 spectateurs ont pris part au 17e Festival international MarionNEttes qui s’achève ...
Les marionnettes tirent leur révérence

Environ 4'500 spectateurs ont pris part au 17e Festival international MarionNEttes qui s’achève dimanche dans le canton de Neuchâtel. Bilan avec la directrice de la manifestation Corinne Grandjean

Le spectacle Kamp plonge le spectateur au coeur du camp de concentration d'Auschwitz. Le spectacle Kamp, qui plongeait le spectateur au coeur du camp de concentration d'Auschwitz, a divisé le public et suscité des discussions, selon la directrice du festival Corinne Grandjean.

Une vingtaine de spectacles suivis par 4'500 personnes dans une dizaine de salles neuchâteloises : voilà en trois chiffres le bilan du Festival international MarionNEttes qui se tient dimanche encore. Cette 17e édition était marquée par des thématiques assez lourdes. Plusieurs spectacles ont plongé le public au cœur de la Seconde Guerre mondiale, par exemple dans le camp de concentration d’Auschwitz, mais aussi dans la guerre d’Espagne.

La directrice de la manifestation, Corinne Grandjean, se dit satisfaite de la fréquentation. Le festival s’illustre par un fort taux d’occupation. Les spectacles se jouent pratiquement devant des salles combles. Comment expliquer cette réussite ? Entretien avec Corinne Grandjean :

Trois spectacles sont encore programmés pour la dernière soirée du 17e Festival international MarionNEttes dimanche. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus