Festivals : se passer de la pub pour les cigarettes et l'alcool fort a un prix

Le festival du Gurten à Berne a récemment annoncé qu’il renonçait à la pub pour les cigarettes ...
Festivals : se passer de la pub pour les cigarettes et l'alcool fort a un prix

Le festival du Gurten à Berne a récemment annoncé qu’il renonçait à la pub pour les cigarettes et l’alcool fort. Cette décision fait réagir les festivals de la région

Les marques de spiritueux et de cigarettes ne pourront plus faire la promotion de leurs produits au Gurten. Comme le rappelle 24 heures ce vendredi, le festival bernois a pris cette décision récemment « pour protéger la jeunesse ».

Les pertes estimées se situeraient entre 100'000 et 300'000 francs. Le Gurten a d’ailleurs annoncé une augmentation du prix de son billet, ce qui n’a pas échappé à Gilles Pierre, l’organisateur du Chant du Gros :

Même son de cloche du côté de Festi’neuch. Pour Antonin Rousseau, son directeur, un changement de politique n’est pas exclu, mais il aurait des conséquences :

Et enfin, Yvan Egger salue la décision de ses collègues bernois. D’autant plus que le Corbak festival, dont il est le président, s’est rapidement affranchi de ce type de partenariat :

D’autres festivals romands se sont également prononcés sur la décision du Gurten. Paléo, le Montreux Jazz ou encore le Caribana ont d’ores et déjà annoncé qu’ils n’envisageaient pas de se priver de tels sponsors à moyen ou long terme.

Rappelons tout de même que si la promotion et la présence d’un stand vantant les mérites de ces produits seront bannies au sein du festival, la vente d’alcool et de tabac ne sera , elle, pas prohibée. /dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus