La croissance reste fragile

Les exportations horlogères ont enregistré une hausse au troisième trimestre. Pour la Fédération horlogère suisse, ce résultat est réjouissant mais le contexte reste fragile

Le redressement de l’horlogerie suisse se confirme, mais la base reste fragile. La fédération de l’industrie horlogère suisse a publié ses résultats du troisième trimestre ce matin. Les exportations affichent une hausse de 3,9% à 4,9 milliards de francs. Après deux années de recul, le constat est réjouissant, la FH précise toutefois que la reprise reste modérée.

En effet, parmi les principales régions, seule l’Asie s’est inscrite en hausse. Le contexte géopolitique reste par ailleurs une préoccupation majeure pour les dirigeants, tout comme les nouveaux modes de consommation de la nouvelle génération. Dans cette optique, la Fédération horlogère suisse se montre prudente, elle maintient son pronostic de stabilité pour cette année, et prévoit une croissance modérée pour 2018. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus