L’avenir des hôpitaux neuchâtelois se précise

Le groupe de travail chargé de trouver des solutions d'application de l'initiative pour deux ...
L’avenir des hôpitaux neuchâtelois se précise

Le groupe de travail chargé de trouver des solutions d'application de l'initiative pour deux hôpitaux a livré ses conclusions. Il préconise notamment de rattacher le Val-de-Ruz au site chaux-de-fonnier et le Val-de-Travers au Littoral

Urgences, hôpital

Créer trois sociétés anonymes pour gérer les deux hôpitaux de soins aigus et l’entité de réadaptation dans le canton de Neuchâtel, rattacher le Val-de-Ruz à l’hôpital de La Chaux-de-Fonds et la policlinique du Val-de-Travers à l’hôpital du Littoral : ce sont quelques-unes des propositions qui figurent dans le rapport final du groupe de travail chargé d'esquisser l’application de l’initiative pour deux hôpitaux, selon le site d’Arcinfo.

Le texte indique aussi que l’hôpital du Littoral devrait couvrir 60% de la population contre 40% pour l’hôpital de La Chaux-de-Fonds.

Le groupe de travail invite par ailleurs l’Etat de Neuchâtel à reprendre à son compte la dette de 200 millions de francs de l’Hôpital neuchâtelois pour offrir une base financière plus saine aux nouvelles entités.

Il n’est par ailleurs pas question, à ses yeux, de permettre aux acteurs privés d’obtenir une participation dans les trois futures SA.

Quelques points divisent pourtant les auteurs du rapport comme l’avenir du centre femmes-mères-enfants, qui devrait rester à Pourtalès durant la période transitoire. Le groupe de travail n’a pas non plus décidé s’il fallait conserver les deux sites de réadaptation (Landeyeux et Le Locle) ou s’il fallait construire un nouveau bâtiment. L’avenir du SMUR, le Service mobile d’urgences et de réanimation, n’est pas clair non plus. Certains préconisent un SMUR rattaché à chaque site de soins aigus, d’autres préconisent une entité cantonalisé.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois doit maintenant prendre position sur ce rapport. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus