Le Vot'info du 26 novembre pointé du doigt

Le PLR et l’UDC partisans du remplacement de la CCT Santé 21 jugent le contenu de la brochure ...
Le Vot'info du 26 novembre pointé du doigt

Le PLR et l’UDC, partisans du remplacement de la CCT Santé 21, jugent le contenu de la brochure orienté en leur défaveur. La Chancellerie d’Etat estime de son côté avoir agi de manière équitable

La campagne sur l’avenir des conventions collectives de travail de la santé est lancée dans le canton de Neuchâtel. Alors que les deux camps ont présenté leurs arguments en vue du scrutin du 26 novembre, l’UDC et le PLR pointent du doigt le Vot'info.

Les partisans d’un remplacement de l’actuelle CCT Santé 21 estiment que la brochure distribuée aux citoyens avec le matériel de vote ne met pas assez en avant leur point de vue, en comparaison à celui du Conseil d'Etat et des référendaires qui soutiennent le non et le maintien de l'actuelle convention collective.

Dans un communiqué publié mercredi, le comité interpartis qui milite pour le Oui ne mâche pas ses mots: matériel de vote orienté, manipulation des votants par le Conseil d’Etat ou encore verrouillage de l’information figurent dans le vocabulaire utilisé. Damien Humbert-Droz, président du comité interpartis en faveur du OUI :

 

De son côté, la Chancellerie d’Etat relativise cette polémique. La mise en page habituelle est respectée. Elle tient compte de l’avis différent du Grand Conseil et du Conseil d’Etat d’un côté, et de l’autre celui des référendaires. Les précisions de Pascal Fontana, vice-chancelier :

UDC et PLR ne comptent pas faire recours contre ce procédé. Mais le comité interpartis estime que la Constitution neuchâteloise reste floue à ce sujet. Il entend mener à l’avenir une action au niveau du Grand Conseil, dans le but de clarifier le contenu du Vot'info, lorsque l’avis du Grand Conseil et du Conseil d’Etat diffère sur un objet. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus