Ferrié Paris SA laisse une ardoise de 332'000 francs

La marque de cosmétiques française accumule les dettes dans le canton de Neuchâtel. Plusieurs ...
Ferrié Paris SA laisse une ardoise de 332'000 francs

La marque de cosmétiques française accumule les dettes dans le canton de Neuchâtel. Plusieurs grandes entités cantonales font partie des lésés

Ferrié Paris SA disparaît de Neuchâtel avec des impayés à hauteur de 332'000 francs. (Source : @FerrieParis) Ferrié Paris SA disparaît de Neuchâtel avec des impayés à hauteur de 332'000 francs. (Source : @FerrieParis)

Un autre cas « Chagaev » pourrait bien se profiler à l’horizon. Nos confrères d’ArcInfo ont dévoilé jeudi une nouvelle affaire d’impayés qui concerne une entreprise étrangère établie dans la région. En effet, la marque de cosmétiques française Ferrié Paris SA, installée depuis 2015 à Neuchâtel, accumulerait des dettes à hauteur de 332'000 francs.

 

De grosses enseignes neuchâteloises sont concernées

Il y aurait 33 créanciers à réclamer de l’argent à l’entreprise dirigée par Didier Prouteau. Si la moitié sont des petits entrepreneurs de la région, la Banque cantonale neuchâteloise et la caisse cantonale de compensation font aussi partie des lésés. Les deux entités exigent respectivement le remboursement de 108'000 et 19'000 francs.

 

Pas de commentaire de la Promotion économique

Selon ArcInfo, l’Office de la promotion économique neuchâteloise traite le dossier avec beaucoup de discrétion. L’institution cantonale n’a pas souhaité communiquer sur un projet ayant laissé derrière lui une note bien salée. /dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus