Un nouvel espace d’accueil pour les proches-aidants

L’association neuchâteloise des proches-aidants met en place une permanence à l’Hôtel des Associations ...
Un nouvel espace d’accueil pour les proches-aidants

L’association neuchâteloise des proches-aidants met en place une permanence à l’Hôtel des Associations à Neuchâtel

Delphine Vaucher-de-la-Croix, membre du comité de l'ANDPA, Laure Galvani, présidente de l'ANDPA et Christine Kaesermann, vice-présidente de l'ANDPA. Delphine Vaucher-de-la-Croix, membre du comité de l'ANDPA, Laure Galvani, présidente de l'ANDPA et Christine Kaesermann, vice-présidente de l'ANDPA.

Un espace d’accueil, de soutien et d’échanges pour toute personne concernée par la thématique de la proche-aidance. L’association neuchâteloise des proches-aidants (ANDPA) ouvre un lieu de permanence à l’Hôtel des Associations situé à la rue Louis-Favre 1 à Neuchâtel (3e étage, bureau 306). Cet espace d’accueil sera ouvert au minimum une demi-journée par semaine. Le moment exact reste encore à déterminer. À cela s’ajoute une ligne téléphonique qui sera prochainement ouverte en tout temps avec un répondeur qui permettra aux membres de l’ANDPA de recontacter la personne qui en fait la demande.

L’association neuchâteloise des proches-aidants est née fin 2014. Elle compte 35 membres dont des associations et est composée uniquement de bénévoles qui sont quasiment tous eux-mêmes des proches-aidants. Cette structure vise à promouvoir toutes les mesures permettant la défense des droits et demandes des personnes concernées par l’aide, le soutien, la présence auprès d’un parent, d’un proche, d’un voisin ou d’un ami.

« Informer est notre cheval de bataille », précise Laure Galvani, présidente de l’ANDPA. « S’occuper d’un proche malade ou en perte d’autonomie est une charge énorme et souvent ces proches-aidants ne partagent par leurs soucis. Cela se traduit ensuite souvent par une perte de moral, un manque d’énergie voire un épuisement. Apprendre à déléguer, c’est aussi prendre soin de soi et être responsable », sensibilise Laure Galvani.

Ce lundi est la journée intercantonale pour les proches-aidants. L’association neuchâteloise des proches-aidants accueille toute personne concernée par la problématique jusqu’à 18h à l’Hôtel des Associations, rue Louis-Favre 1 à Neuchâtel. /comm-jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus