Fusion à Valangin

La fusion à nouveau à l’ordre du jour à Valangin. À l’unanimité, le conseil général a donné ...
Fusion à Valangin

La fusion à nouveau à l'ordre du jour à Valangin. Le conseil général demande à l'exécutif communal de prendre langue avec Val-de-Ruz et Neuchâtel

  photo : archives

La fusion à nouveau à l’ordre du jour à Valangin. À l’unanimité, le Conseil général a donné mandat à l’exécutif communal de prendre langue avec Val-de-Ruz et Neuchâtel pour voir si un rapprochement est toujours à l’ordre du jour.

Si c’est le cas, les citoyens du bourg médiéval seront appelés aux urnes pour donner leur aval à la poursuite des tractations et se déterminer sur le partenaire. Plus tard, ils se prononceront sur une convention de fusion.

La commission qui a travaillé sur le dossier demande au Conseil communal de prendre en considération plusieurs paramètres en vue des discussions futures, comme la garantie de sièges au Conseil général de la future commune fusionnée, la garantie d’une école primaire au village, le maintien des employés attitrés au village ou un agenda d’investissements. Des désirs plus que des exigences.

Dans l’idéal, la commission espère que le dossier sera bouclé avant la fin de la législature.

Valangin avait déjà entamé des processus de fusion avec Val-de-Ruz et Neuchâtel. Dans le premier cas, le bourg médiéval s’était retiré de la partie juste avant la signature de la convention de fusion, en 2011. Dans le second, le projet avait échoué en votation populaire, en été 2016. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus