Le destin du CAP scellé en décembre

Le CAP espère convaincre les Conseils généraux des communes de Cornaux, Cressier, Le Landeron ...
Le destin du CAP scellé en décembre

Le Centre d’animation et de prévention du Landeron espère convaincre les Conseils généraux des communes de Cornaux, Cressier, Le Landeron et Lignières. Les législatifs se prononcent en décembre sur un nouveau budget pour le centre. Faute de quoi, il fermera définitivement ses portes

Le Centre d’animation et de prévention du Landeron met les bouchées doubles pour revenir en force. Les Conseils généraux de Cornaux, Cressier, Le Landeron et Lignières doivent se prononcer lors de leur séance du budget, sur un nouveau financement de ce centre pour les jeunes. Les quatre communes ont résilié la convention qui les liait à l’association pour la fin de l’année. Et le centre est fermé depuis le 1er octobre. Si les législatifs acceptent de la reconduire pour une année, le centre pourrait reprendre ses activités assez rapidement, mais avec un nouveau cahier des charges. Le CAP, dans sa nouvelle version, veut aller à la rencontre des jeunes dans les quatre communes, ce qui n’est pas le cas actuellement. L’association souhaite également se rapprocher des différentes sociétés locales et des écoles. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus