Scrutins cruciaux à Neuchâtel

Les Neuchâtelois se prononcent sur six objets ce dimanche. Samedi soir, le taux de participation ...
Scrutins cruciaux à Neuchâtel

Journée votations ce dimanche en Suisse et à Neuchâtel. Trois objets cruciaux sont en jeu pour le canton

Les Neuchâtelois se prononcent sur six objets ce dimanche. Samedi soir, le taux de participation s’élevait à 34,48% dans le canton.

Trois objets cruciaux sont au menu pour l’avenir du canton. Le NHOJ d’abord, qui propose l’octroi d’un crédit de 48,5 millions de francs pour la construction d’un nouvel hôtel judiciaire à La Chaux-de-Fonds. Cela vise à réunir sous un même toit le Ministère public et le Tribunal d’instance et de créer ainsi un véritable pôle judiciaire pénal.

La réforme des institutions est le second objet soumis au peuple neuchâtelois. Cette modification de la constitution prévoit la suppression des districts et la création d’une circonscription électorale unique, la diminution du nombre de députés, l’abaissement du quorum de 10% à 3% et la fin des apparentements. Enfin, le dernier scrutin cantonal est la réforme de l’imposition des frontaliers. Le parlement s’était prononcé en faveur du report de la bascule de l’impôt des frontaliers. L’actuelle répartition de 25% en faveur de l’Etat et 75% pour les communes devrait donc rester en place jusqu’après l’entrée en vigueur de la prochaine modification de la loi sur la péréquation financière intercommunale. Un report qui ne plait pas à tout le monde, notamment aux communes du Littoral. Des citoyens ont d’ailleurs lancé un référendum.

Au-delà de ces trois objets neuchâtelois, c’est la cohésion cantonale qui se joue dans les urnes ce dimanche. Déjà passablement fragilisée ces derniers temps, cette cohésion pourrait être mise à terre si les Neuchâtelois devaient refuser les 48,5 millions de francs d’investissement pour la construction du Nouvel hôtel judiciaire dans les Montagnes. Elle pourrait aussi être fortement malmenée si le peuple devait refuser le report de la réforme de l’imposition des frontaliers, puisque les communes du haut du canton, notamment Le Locle et Le Chaux-de-Fonds, seraient les premières à en faire les frais.

En cas de double non sur ces deux objets, voire de triple non si la réforme des institutions est refusée, l’attitude du Conseil d’Etat neuchâtelois, et le message qu’il cherche à faire passer, seront d’autant plus intéressants à analyser, puisque le gouvernement répète son slogan en boucle depuis 5 ans : un canton, un espace.

Votations nationales

Au niveau fédéral, les Suisses s’expriment également sur trois objets : la réforme de la prévoyance vieillesse 2020, l’arrêté fédéral sur le financement de l’AVS par le biais d’un relèvement de la TVA et l’arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire.

L’évolution de tous ces scrutins est à suivre en direct sur RTN et rtn.ch dimanche après-midi et lors de notre journal spécial à 18h. /aju-ali


Actualisé le

 

Articles les plus lus