Le Théâtre des Abeilles butine son premier nectar

Le Théâtre des Abeilles vient tout juste de fêter son premier anniversaire, que ses responsables ...
Le Théâtre des Abeilles butine son premier nectar

La salle chaux-de-fonnière présente sa première saison, qui oscille entre comédie musicale, théâtre et musique

 Au premier rang de gauche à droite: Floriane Iseli et Jacint Margarit (co-directeur et directrice du Théâtre des Abeilles) et Valérie Hodebourg (responsable de l'accueil). Au deuxième rang de gauche à droite: Vincent Held et Alain Jacot (membres de la nouvelle Compagnie des Abeilles) et Noémie Hodebourg (membre de l'organisation du Festi'BEE).

Le Théâtre des Abeilles vient tout juste de fêter son premier anniversaire, que ses responsables tournent déjà leur regard vers le futur. La salle chaux-de-fonnière, qui a accueilli près de 15'000 spectateurs depuis août 2016, abritera sa première saison de spectacles officielle. Son coup d’envoi est agendé au 30 septembre.

Ce nouveau théâtre, dont on doit l’aménagement à l’association Evaprod et à ses bénévoles, ses responsables le veulent comme un présentoir de quelque chose de différent. Bien sûr, on y retrouvera les spectacles attendus par le public : la chorale Rocking Chair pour une série de concerts en mars, ou encore le retour de la comédie musicale d’Evaprod « Pirates », créée à La Chaux-de-Fonds en 2005, mais rejouée en mai et juin 2018 par les ados de l’école. Mais d’autres nouveaux évènements viendront ponctuer cet agenda.

 

Une nouvelle troupe prend son envol

C’est dans ce but que la Compagnie des Abeilles a été créée. Formée de six comédiens, elle interprètera sa première création « Les voisins » pendant les fêtes de fin d’année. La pièce se veut un clin d’œil humoristique et poétique à la vie en communauté dans un même immeuble, ou par-dessus la haie de jardin de la maison d’à côté. Un appel aux anecdotes est d’ailleurs toujours en cours pour peaufiner l’écriture de la pièce.

La troupe promet aussi à l’avenir des créations expérimentales au public. « Nous voulons proposer quelque chose de nouveau au public chaux-de-fonnier » précise Jacint Margarit, co-directeur du théâtre et membre de la compagnie.

Le Théâtre des Abeilles compte aussi fêter l’arrivée des saisons avec des événements différents pour se faire connaître d’un autre public. Première date prévue, une soirée lyrico-gustative aura lieu le 20 octobre. Le billet d’entrée comprend un repas complet et un service ponctué d’airs d’opéra du grand répertoire lyrique.

Une carte blanche a aussi été donnée aux jeunes d’Evaprod, qui se sont beaucoup investis dans l’aménagement de la salle de spectacle, pour la soirée du 30 septembre. Le comité jeune a donc fait le pari de monter un festival, le « Festi’BEE », avec plusieurs groupes jeunes de la région.

 

Le temple va poursuivre sa rénovation

Du côté des travaux, Evaprod, propriétaire des lieux, a achevé l’isolation du plafond du temple de l’Abeille. Il s’agissait de la dernière étape des travaux exigée par le permis de construire. La prochaine échéance consistera à rénover le toit et la rosace, dernier symbole conservé de l’ancien lieu de culte. Les devis de ces chantiers s’élèvent à près de 400'000 francs. L’association va poursuivre la récolte de fonds. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus