À Auvernier, on regarde mûrir le raisin

C’est bientôt les vendanges. Et pour être sûr de ne pas rater la période optimale, la station ...
À Auvernier, on regarde mûrir le raisin

C’est bientôt les vendanges. Et pour être sûr de ne pas rater la période optimale, la station viticole cantonale d’Auvernier scrute de près les grappes de raisin du canton. Entre acidité, taille des baies et taux de sucre, rien n'est laissé au hasard

auvernier analyse raisin Des échantillons proviennent de toutes les communes viticoles du canton de Neuchâtel

La vigne est un métier d’artisan. Mais pour la date des vendanges, plus question de se baser sur le calendrier  et les fêtes religieuses. Les producteurs de raisin du canton s'appuient aujourd'hui sur les données de la station viticole cantonale, basée à Auvernier.

Les chimistes y observent le taux de sucre ou l'acidité des grains de raisin, prélevés sur tout le littoral. Ces données permettent d'améliorer la qualité du vin, et d'optimiser la date de récolte.

Rencontre avec Yves Dothaux, responsable du laboratoire d'Auvernier :

Le millésime 2017 s’annonce plutôt sucré. On peut donc s’attendre à des vins doux, bons à consommer immédiatement. Mais pour les vins de garde, l’année 2016 risque de rester inégalée.  Et ce pour plusieurs années encore.  /vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus