Les barbiers reprennent du poil de la bête

C'est un métier que l'on croyait disparu. Mais avec la mode de la barbe, les salons de barbiers ...
Les barbiers reprennent du poil de la bête

C'est un métier que l'on croyait disparu. Mais avec la mode de la barbe, les salons de barbiers fleurissent

  Jean-Pierre Mur tient P3 Corner, un salon de barbier, à la rue des Moulins de Neuchâtel

Les barbiers font leur retour en ville. On en trouve désormais dans plusieurs endroits du canton. En ville de Neuchâtel, Jean-Pierre Mur a récemment ouvert un salon. Un pari risqué car il ne fait que la barbe et ne coupe pas les cheveux.

Jean-Pierre Mur, barbier à Neuchâtel:

Car c'est bien un métier à part entière. Pour se former, Jean-Pierre est allé faire un stage auprès d'une spécialiste à Paris.

Petit à petit, la barbe se fait une place et est à nouveau acceptée dans des milieux qui l'avaient bannie. On peut aujourd'hui être banquier, et tenter une moustache ou oser la barbe. / vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus