Une Neuchâteloise a frôlé le pire à Barcelone

Daniela était à quelques pas de la Rambla où une voiture bélier a provoqué la mort de 13 personnes ...
Une Neuchâteloise a frôlé le pire à Barcelone

Daniela était à quelques pas de la Rambla où une voiture bélier a provoqué la mort de 13 personnes et fait une centaine de blessés jeudi

 La camionnette utilisée lors de l'attaque menée sur la Rambla à Barcelone a été abandonnée sur la place Miró. (Photo: Google Maps).

L’Espagne s’est réveillée meurtrie après les deux attentats terroristes qui ont frappé le pays jeudi. Deux hommes ont été arrêtés après l’attaque à la voiture bélier qui a fait 13 morts et une centaine de blessés sur la Rambla, l’artère au cœur de Barcelone, mais pour l’heure, le conducteur de la camionnette court toujours. L’attentat a été revendiqué par le groupe Etat islamique.

La police catalane a par ailleurs abattu cinq personnes soupçonnées d’avoir voulu commettre un attentat dans la station balnéaire de Cambrils. Leur voiture a fauché et blessé six civils et un policier. Les ceintures explosives qu’ils portaient se sont toutefois révélées fausses. Une Neuchâteloise, Daniela, était à quelques pas des Ramblas à Barcelone jeudi au moment des faits. /sbe

Son témoignage:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus