Le dépoussiérage du MEN touche à sa fin

Depuis plusieurs années, le musée d’ethnographie fait l’objet d’un grand dépoussiérage. Des ...
Le dépoussiérage du MEN touche à sa fin

Les travaux au Musée d'ethnographie de Neuchâtel sont à bout touchant. Ce sont des milliers de pièces qu'il a fallu déménager, inventorier et restaurer

  Il était devenu indispensable de déplacer les collections, jusqu'alors entreposées sous les combles de la Villa de Pury dans de mauvaises conditions.

La transformation du Musée d’ethnographie de Neuchâtel dure depuis des années et est en passe de se terminer. Avant que ne puisse commencer le gros-œuvre, il a fallu déplacer, inventorier et restaurer des milliers d’objets.

Construit en 1870, le bâtiment ne devient un musée qu’en 1904, date à laquelle il est offert à la Ville. Les conservateurs qui se succèdent à sa tête doivent alors composer avec cette bâtisse, initialement pensée comme lieu de villégiature.

L’ancien musée avait été conçu dans les années 1950 par Jean Gabus. Grande figure de la muséologie à Neuchâtel. Marc-Olivier Gonseth, le directeur actuel, se réjouit de disposer d'un nouvel espace:

Marc-Olivier Gonseth, directeur du Musée d'ethnographie de Neuchâtel

L’inauguration du nouveau MEN est prévue les 25 et 26 novembre. Les deux étages seront désormais entièrement dédiés aux expositions. Mais les travaux de restauration et d’inventaire des objets vont se prolonger. Des milliers d'objets attendent encore une seconde jeunesse. Et une occasion d’occuper le devant de la scène dans le nouveau musée. / vja

Rencontre avec Chloé Maquelin et Anne Desplanches, restauratrices au MEN


Actualisé le

 

Articles les plus lus