PurLac suscite des vocations sur le lac de Bienne

PurLac est une source d’inspiration. L’action de l’association neuchâteloise, qui organise ...
PurLac suscite des vocations sur le lac de Bienne

Une association s'est créée sur le modèle neuchâtelois pour mener des actions de nettoyage du lac à La Neuveville. Côté neuchâtelois, le rendez-vous est fixé au 26 août

  Le tas de déchets récoltés lors d'une édition précédente de PurLac.

PurLac est une source d’inspiration. L’action de l’association neuchâteloise, qui organise chaque année une journée de nettoyage du lac, séduit en d’autres eaux. Depuis l’an passé, l’association Berger du lac de Bienne mène des actions similaires à La Neuveville. Le 29 juin, 280 enfants ont ainsi participé au nettoyage des rives. L’association espère mettre le cap sur Bienne cet hiver.

Côté neuchâtelois, PurLac organise sa journée de nettoyage le samedi 26 août. Cette année, plongeurs et bénévoles sillonneront la zone située entre le quai Ostervald et la baie de l’Evole, à Neuchâtel ; des lieux déjà nettoyés par l’association il y a quatre ans.

Pour Thierry Grünig, président de PurLac, cette action garde tout son sens. Pour preuve, l’association avait œuvré l’an passé dans une zone déjà débarrassée de ses détritus quelques années auparavant et avait malgré tout sorti deux bennes de déchets. Il faut savoir que ce ne sont pas les caddies et les vélos sortis de l’eau qui polluent le plus. Les mégots de cigarettes sont tout particulièrement pointés du doigt. Thierry Grünig indique qu’un mégot de cigarette jeté dans un aquarium fait périr les poissons qui s’y trouvent en quatre jours.

Le message doit donc continuer d’être martelé aux yeux du président de PurLac. « Il ne faut pas jeter ses déchets dans le lac », ni les laisser joncher le sol d’ailleurs…

Cet avis est largement partagé par Christine Gaillard. La conseillère communale en Ville de Neuchâtel prend l’exemple de l’état du quai Ostervald au lendemain des festivités du 1er août, qualifié de « véritable déchetterie ». La Ville tente de comprendre comment cette situation a pu se produire et est en quête d’explications auprès de la société Terrible Style, organisatrice d’une fête sur le site ce jour-là.

 

Goût et dégoût se côtoient

Cette année, l’action de nettoyage de PurLac se tient le même jour que l’événement « les Gloutons du lac » organisé dans le cadre de Neuchâtel-Ville du goût 2017. A cette occasion, la « ville du goût » côtoiera ainsi la « ville du dégoût », avec le tas de déchets qui sera récolté. Pour Thierry Grünig, la coïncidence des deux événements permettra ainsi de sensibiliser davantage de monde.

PurLac est par ailleurs toujours en quête de bénévoles et de plongeurs pour mener à bien son action du 26 août. Plus d’informations sur le site de PurLac. /sbe


Actualisé le

 

Articles les plus lus