Jobs d’été : ce que peuvent faire les ados mineurs

Il est possible de travailler même avant 13 ans dans le cadre d’un job d’été. Mais jusqu’à ...
Jobs d’été : ce que peuvent faire les ados mineurs

Il est possible de travailler même avant 13 ans dans le cadre d’un job d’été. Mais jusqu’à la majorité, plusieurs contraintes et restrictions s’appliquent pour protéger les jeunes employés

 Même avant l'âge de 13 ans, il est possible de faire un job d'été mais selon certaines conditions.

Après les bancs d’école, place aux jobs d’été pour beaucoup d’adolescents. Des dizaines de milliers de jeunes en Suisse romande se retroussent les manches en juillet et en août. Travaux de nettoyage, aide en entreprise, gardiennage : les occasions ne manquent pas de gagner un peu d’argent et de faire ses premiers pas dans le monde professionnel. Surtout qu’un travail rémunéré est possible même avant l’âge de 13 ans, mais selon des conditions bien précises.

Selon Philippe Nussbaum, secrétaire général de l’association Adosjob, cela n’est possible qu’avec l’accord parental : « il doit s’agir uniquement de travaux légers comme des courses pour une personne âgée ou promener un chien ». De plus, les employeurs qui veulent engager un mineur de moins de 13 ans doivent l’annoncer aux autorités cantonales 14 jours avant le début du contrat. Le temps de travail légal ne doit pas excéder trois heures par jour et pas plus que neuf heures par semaine.

 

Pas de travail de nuit avant 18 ans

La fin de la scolarité obligatoire, généralement dès l’âge de 15 ans, donne la possibilité d’exercer un emploi régulier en entreprise. Mais pas n’importe lequel. Philippe Nussbaum de préciser que des travaux dangereux comme se tenir derrière un camion poubelle, manier une tronçonneuse ou encore réaliser un travail à la chaîne. Les adolescents dès l’âge de 16 ans peuvent travailler dans l’hôtellerie mais sans vente d’alcool.

 

Cotisations et impôts

Quel que soit le job, l’employeur a des devoirs, notamment vis-à-vis des assurances sociales et des impôts. S’assurer que les parents aient donné leur accord. Tout job nécessite la conclusion d’un contrat, oral ou écrit. De même l’employeur doit retirer une partie du salaire brut de son employé pour payer les assurances sociales. Des cotisations obligatoires dès le premier franc. Autre contrainte incontournable : les impôts. Sauf que pour les mineurs, les revenus sont ajoutés à la déclaration des parents. Toutes les informations sont disponibles sur une brochure en ligne, que vous trouverez ici.

 

Encore des jobs disponibles

Pour tous les jeunes intéressés par un job d’été, il n’est pas trop tard. Plusieurs plateformes proposent des annonces. Dans la région, citons oxyjeunes.ch ou plus largement en Suisse romande, adosjob.ch. /gwe

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus