Les abeilles du Landeron touchées par une bactérie mortelle

Les abeilles du Landeron sont frappées par une maladie contagieuse et mortelle. La loque européenne ...
Les abeilles du Landeron touchées par une bactérie mortelle

Les abeilles du Landeron sont victimes de la loque européenne. Cette bactérie mortelle touche les larves et les jeunes insectes et est impossible à prévenir

Photo: archives

Les abeilles du Landeron sont frappées par une maladie contagieuse et mortelle. La loque européenne est arrivée dans les ruches neuchâteloises le mois dernier. Cette bactérie touche les larves ainsi que les jeunes insectes et est impossible à prévenir. C’est une odeur suspicieuse dégagée par un rucher qui permet d’alerter les apiculteurs de sa présence.

Fréquente, cette bactérie se propage également très facilement entre les différentes colonies, par des abeilles qui la transportent. Pour l'heure, aucun autre cas n'a été signalé dans le canton cette année. Les abeilles touchées doivent ainsi être éliminées et les ruches situées à moins de 2 kilomètres sont vouées à être mises sous séquestre pour une durée d’un à deux mois, selon le vétérinaire cantonal Pierre-François Gobat. Au Landeron, sept ruchers sont concernés par cette mesure. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus