Un Chaux-de-Fonnier condamné pour attaque à la bouse

Un Chaux-de-Fonnier a été condamné pour attaque à la bouse de vache. Il a été reconnu coupable ...
Un Chaux-de-Fonnier condamné pour attaque à la bouse

Attaquer des scientifiques avec des bouses de vache peut coûter cher. Un Chaux-de-Fonnier a été condamné jeudi par un tribunal de Zurich à 180 jours-amende avec sursis

Un Chaux-de-Fonnier a été condamné pour attaque à la bouse de vache. Il a été reconnu coupable d'avoir participé à une telle attaque lors d'un congrès sur la sélection des plantes à l'EPFZ en août 2016. Le Tribunal de district de Zurich l'a condamné jeudi à 180 jours-amende à 30 francs avec sursis.

La culpabilité du prévenu est grande, a estimé la juge en rendant son verdict. L'utilisation d'excréments est purement égoïste, car il est possible de protester sans de tels actes.

La peine attribuée dépasse celle requise par le procureur qui était de 150 jours-amende. Le prévenu devra en outre payer 16'500 francs pour les dommages causés. Le jugement n'est pas encore en vigueur.

Les faits remontent au 29 août dernier. Plusieurs personnes cagoulées ont pénétré dans un auditoire du bâtiment principal de l'EPFZ où étaient rassemblés 300 scientifiques.

Les assaillants ont jeté des bouses, de l'urine et des œufs pourris dans la salle. Ils ont également sprayé les murs avant de prendre la fuite.

 

Faits contestés

Le prévenu a été interpellé peu après par un témoin. Dans la foulée, l'activiste lui a donné un coup de poing. Le jeune homme de 26 ans a alors passé 17 jours en détention préventive, qui seront déduits de sa peine.

Pendant l'audience, le Chaux-de-Fonnier n'a fait aucune déclaration. Son avocat a contesté la participation de son client à l'action de protestation. Le prévenu se trouvait à Zurich en tant que touriste et attendait ses copains devant l'EPFZ, a-t-il fait valoir. Il a uniquement admis avoir donné un coup de poing au témoin, car ce dernier avait attaqué un de ses amis. /aju-ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus