Une des personnalités du Château tire sa révérence

Il a travaillé durant 27 ans et 5 mois au Château de Neuchâtel. L'huissier du Conseil d'Etat ...
Une des personnalités du Château tire sa révérence

L’huissier du Conseil d’Etat neuchâtelois, Blaise Monnier, prend sa retraite après plus de 27 ans de service

Blaise Monnier, huissier Etat de Neuchâtel, prend sa retraite. Blaise Monnier, huissier Etat de Neuchâtel, prend sa retraite.

Il a travaillé durant 27 ans et 5 mois au Château de Neuchâtel. L'huissier du Conseil d'Etat prend sa retraite, il termine son service mercredi lors du dernier jour de la session du Grand Conseil.

« C'était un job passionnant », confie Blaise Monnier, « le travail est très varié, je me suis occupé de l'accueil, de l'organisation de séances, des élections et votations, de la feuille officielle... On fait beaucoup de petites choses, ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas. »

 

Echanges privilégiés

Blaise Monnier a côtoyé 28 conseillers d'État. Parmi ceux qui l'ont marqué il cite Pierre Hirschi « par sa convivialité, c'était un homme près de la terre, près des gens » ainsi que Pierre Dubois et Jean Studer, « de par sa capacité à analyser et à cause des liens amicaux qui se sont créés entre nous. » Il précise avoir également de très bons contacts avec le gouvernement actuel.

Dans les événements qui l'ont particulièrement touché, Blaise Monnier se souvient de l'Expo 02, du Bicentenaire et de sa rencontre avec de nombreuses personnalités comme Didier Cuche, le tout jeune Roger Federer ou encore Cindy Santos.

 

Périodes plus rudes

L'huissier se remémore aussi des moments difficiles : durant les périodes de grèves ou de tensions politiques l'ambiance dans les séances était de plomb et beaucoup de journalistes venaient lui poser des questions à son bureau.

Blaise Monnier se souvient aussi de la tuerie au parlement de Zoug : « On était allé assister à la cérémonie funèbre puis on avait participé au cortège dans la ville, et la population de Zoug nous regardait et nous demandait pourquoi, comment nous aider. Ça, ça va me rester toute ma vie. »

 

Les secrets du Château

L'huissier du Conseil d'Etat connaît le Château comme sa poche. Parmi les recoins inconnus du public, il mentionne la magnifique chapelle rénovée de l'époque de Marie de Savoie, qui abrite la bibliothèque du service juridique. Il affirme ne jamais avoir trouvé le passage secret qui, selon la légende, relierait le Château directement à la rue du Seyon... Quand on lui demande quel est son endroit préféré, il répond sans hésiter : « Mon bureau. Car il est chargé d'histoire et a vu passer de nombreuses personnalités. »

Blaise Monnier reconnaît qu’il aura sans doute un peu de nostalgie au moment de quitter ces murs, mais il va passer à autre chose. Pour sa retraite, l’huissier a prévu de profiter davantage de la nature, qu’il adore, de se remettre plus sérieusement au sport et de s’occuper de sa famille. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus