Petite histoire des abbayes

L’origine est à chercher du côté du canton de Vaud, où la tradition est encore très vivace ...
Petite histoire des abbayes

Fêtes et sociétés de tir au départ, les abbayes ont évolué en grandes fêtes villageoises. Dans le canton de Neuchâtel, seul le Val-de-Travers connaît cette tradition, en particulier à Fleurier

 Le cortège des enfants lors de l'Abbaye de Fleurier en 2016.

L’origine est à chercher du côté du canton de Vaud, où la tradition est encore très vivace. Elle a aussi gagné Genève et, dans une moindre mesure, Fribourg. Dans le canton de Neuchâtel, seul le Val-de-Travers a adhéré au concept des abbayes.

Pour Buttes, Couvet, Les Bayards et Les Verrières, il faut remonter au début du 17e siècle. À Fleurier, c’est encore plus ancien avec une mention officielle dans un document de 1584. L’archiviste communal de Neuchâtel Olivier Girarbille s’est penché sur la question. Il explique que le mot abbaye désigne d’une part un groupement professionnel, comme une corporation (vers le 14e et le 15e siècle), et d’autre part une société de tir (au 15e et au 16e siècle). Ce mot fait référence à la société de tir comme à la fête annuelle de tir que la société organise.

 

L’Abbaye de Fleurier de nos jours

Cette année, la plus grosse manifestation du Val-de-Travers démarre samedi 24  juin avec le cortège de la jeunesse. Dès 14h37, 781 élèves défileront sur le thème «  Jeux de société  ». Pendant trois jours et trois nuits, 15 forains, 15 sociétés locales, autant de marchands et 9 établissements publics accueilleront près de 15'000 participants. La fête aura lieu jusqu’au mardi 27  juin à 4  heures.

Côté sécurité, 10 auxiliaires de circulation seront engagés, de même qu’une vingtaine d’agents de la Police neuchâteloise et des agents privés. Le service des ambulances sera adapté.

En ce qui concerne les transports, deux possibilités existent pour rentrer tranquillement dans la nuit du samedi au dimanche. Le Somnambus fera la tournée des villages dès minuit. Et deux cars du Noctambus se chargeront de la tournée du Bas Vallon en prolongeant leur course retour jusqu’à Neuchâtel, avec un départ de Fleurier à 4  heures. /comm-msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus