Les Romands travaillent plus longtemps pour le fisc

Les couples mariés avec enfants et deux revenus et vivant à Neuchâtel doivent travailler le ...
Les Romands travaillent plus longtemps pour le fisc

Mieux vaut habiter en Suisse alémanique pour payer moins d’impôts. C’est à Neuchâtel que les couples mariés avec enfants et deux revenus doivent travailler le plus longtemps pour payer leurs impôts. Zoug est pour eux le canton le plus attractif

Les couples mariés avec enfants et deux revenus et vivant à Neuchâtel doivent travailler le plus longtemps pour payer leurs impôts. S'ils vivaient dans le canton de Zoug, ils travailleraient le moins longtemps pour s'acquitter de leur dû.

Ainsi, le couple neuchâtelois disposant d'un revenu brut de 125'000 francs a dû travailler l'an dernier 31 jours pour gagner autant qu'il doit aux impôts, selon les calculs de l'Administration fédérale des contributions (AFC).

Ceux au revenu nettement supérieur doivent travailler plus longtemps en raison de la progressivité du taux d'imposition: en ville de Neuchâtel, les couples millionnaires avec deux enfants devaient travailler 120 jours.

A Lausanne, la durée est encore plus longue: un couple avec deux enfants et un revenu brut d'un million de francs a travaillé 130 jours pour payer ses impôts, soit du 1er janvier au 10 mai 2016.

Au 2e rang de la statistique de l'AFC figure le chef-lieu de Bâle-Campagne, Liestal (124 jours), suivi de Delémont et Berne (123 jours les deux) et Genève (122).

 

Solidarité avec les moins nantis

Les familles démunies en revanche ne paient pas ou peu d'impôts, selon une volonté de solidarité. Malgré cela, à Neuchâtel, un couple marié avec deux enfants et disposant d'un revenu imposable brut de 20'000 francs en 2016, a dû livrer à l'Etat l'équivalent de huit jours de salaires. Neuchâtel se situe ici dans la moyenne statistique, en compagnie de Zurich et de Delémont. Les familles "pauvres" ont dû travailler le plus longtemps à Soleure, soit 14 jours.

Soleure "plume" également le plus les revenus bas et moyens. Ce n'est qu'à partir de 250'000 francs pour deux revenus avec enfants que d'autres villes comme Berne, Genève ou Delémont dépassent Soleure.

 

Charge minimum à Zoug

A l'autre bout de la statistique se trouve Zoug. Un couple marié avec deux enfants et un revenu brut de 100'000 francs n'a dû travailler que deux jours pour payer ses impôts à la ville, au canton et à la Confédération.

Pour les nantis, le fisc zougois ne se prive toutefois pas: un couple riche a dû travailler 70 jours pour s'acquitter de ses impôts, soit la moitié de ce qu'il aurait dû travailler à Lausanne. /ats-sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus