Archives en pleine lumière

L’histoire du canton enfermée derrière les murs du Château de Neuchâtel. Les archives de l’Etat ...
Archives en pleine lumière

Portes-ouvertes aux archives de l'Etat de Neuchâtel. L'antre du passé, un lieu propice pour parler d'avenir et du projet de nouveau centre d'archives

Obituaire de Fontaine-André, XIVe siècle (registre renfermant le nom des morts et la date anniversaire de leur sépulture afin de célébrer des offices religieux pour le repos de leur âme). Source de l’image : Fonds de la Classe des Pasteurs , Archives de l’Etat de Neuchâtel Obituaire de Fontaine-André, XIVe siècle (registre renfermant le nom des morts et la date anniversaire de leur sépulture afin de célébrer des offices religieux pour le repos de leur âme). Source de l’image : Fonds de la Classe des Pasteurs, archives de l’état de Neuchâtel.

L’histoire du canton enfermée derrière les murs du Château de Neuchâtel.

Les archives de l’Etat ouvraient ce samedi leurs portes au public. L’occasion de découvrir des documents rares, une partie des dépôts, l’histoire des placements administratifs, des documents au sujet de négociation de paix tenue à Neuchâtel en 1917 ou encore des lettres manuscrites de Calvin ou Farel.

Les archives cantonales commencent à se sentir à l’étroit au Château. Des 12 kilomètres linéaires à disposition, il n’en reste que 1,5 de vide. D’ici 4 à 5 ans, il n’y aura plus de place. Un projet de nouveau centre d’archives est à l’étude. Il ne devrait pas voir le jour avant 2023. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus