La Quinzaine neuchâteloise, une bonne affaire pour tous

D’année en année, le succès de la Quinzaine neuchâteloise ne se dément pas. Depuis le 3 juin ...
La Quinzaine neuchâteloise, une bonne affaire pour tous

La Quinzaine neuchâteloise arrive à son terme et encore une fois le succès est au rendez-vous

Les rues du centre-ville de Neuchâtel étaient noires de monde samedi 3 juin. Les rues du centre-ville de Neuchâtel étaient noires de monde samedi 3 juin.

D’année en année, le succès de la Quinzaine neuchâteloise ne se dément pas. Depuis le 3 juin et jusqu’à samedi, les commerçants et restaurateurs du centre-ville de Neuchâtel vont à la rencontre de la population et proposent diverses animations dans les rues de la zone piétonne. En place depuis 2010, la quinzaine neuchâteloise connaît une réussite certaine et se bonifie au fil du temps.

Le président de l’association Neuchâtel Centre, Patrick Goussard, souligne que chaque année est meilleure que la précédente. Il estime que le chiffre d’affaires des commerçants durant ces deux semaines augmente de 20 à 30 %. « La marge n’est pas phénoménale, mais cela permet, par exemple, de racheter de nouvelles collections ». Le succès constant et croissant de la Quinzaine neuchâteloise s’explique par « un processus d’amélioration systématique avec des nouveautés chaque année, une belle évolution possible grâce à l’énergie de tous les acteurs concernés », selon Patrick Gossard.

La zone piétonne était d’ailleurs noire de monde le samedi 3 juin, à tel point que les grands parkings couverts affichaient complet et que les accès routiers à la ville étaient engorgés. Un problème à prendre au sérieux pour le président de l’association Neuchâtel Centre. « Nous sommes victimes de notre succès, lance Patrick Goussard qui évoque plusieurs solutions : « Au niveau des transports publics, on pourrait imaginer un forfait  avec un billet valable plusieurs heures à un tarif spécial, par exemple, ou parquer les véhicules en dehors du centre et proposer un service de navettes. Autre possibilité, ouvrir des places de stationnement avec l’accord de la police ». /jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus