L’Hôpital neuchâtelois en perte d’attractivité : le témoignage d’un étudiant en médecine

L’incertitude ambiante pèse sur l’attractivité de l’Hôpital neuchâtelois. On le disait il y ...
L’Hôpital neuchâtelois en perte d’attractivité : le témoignage d’un étudiant en médecine

Plusieurs médecins assistants ont renoncé à venir se former au sein de l'HNe en raison de l'incertitude qui règne dans le dossier hospitalier

L’incertitude ambiante pèse sur l’attractivité de l’Hôpital neuchâtelois. On le disait il y a un peu plus d’une semaine, 14 personnes ont renoncé à venir à l’HNe, principalement des médecins assistants qui devaient y poursuivre leur formation, sans compter 14 démissions enregistrées. L’acceptation de l’initiative pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires est à l’origine de toutes ces défections, à trois exceptions près.

L’incertitude quant à la forme que prendra le nouveau projet hospitalier neuchâtelois est pour beaucoup dans le découragement observé.

Un étudiant neuchâtelois en médecine, sur le point de passer ses examens finaux et d’entamer son assistanat, qu’on appellera Sébastien, a renoncé à se former à l’Hôpital neuchâtelois au vu de cette incertitude. Une meilleure offre lui a aussi été faite dans un autre canton. /sbe

Son témoignage :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus