Troupeaux de vaches mères : garder ses distances

Les panneaux jaunes des sentiers pédestres ne signifient pas que l’on peut passer partout sans ...
Troupeaux de vaches mères : garder ses distances

Des représentants des randonneurs et des éleveurs s’unissent pour sensibiliser les marcheurs. Ils recommandent de maintenir une distance de 20m à 50m avec les vaches allaitantes

 De gauche à droite : Laurent Borioli, président du Syndicat d'élevage de La Béroche, Yann Huguelit, directeur de la CNAV, Henri Cosandey, président de Neuchâtel Rando et Léonard Farron, responsable du réseau des chemins pédestres neuchâtelois. Photo : CNAV.

Les panneaux jaunes des sentiers pédestres ne signifient pas que l’on peut passer partout sans risque. La Chambre neuchâteloise d’agriculture et de viticulture (CNAV), Neuchâtel Rando et le Syndicat d’élevage de La Béroche veulent sensibiliser les marcheurs à la présence de troupeaux de vaches mères. Ce type de bétail est de plus en plus nombreux dans le canton, particulièrement dans la région du Creux-du-Van, car toujours davantage d’agriculteurs délaissent la production laitière au profit de l’élevage.

Les représentants des randonneurs et des éleveurs mettent garde : les vaches allaitantes sont très maternelles et ne vont pas hésiter à défendre leurs veaux si elles se sentent menacées.

 

Ne pas s'approcher et tenir les chiens en laisse

Pour éviter ce cas de figure, les promeneurs sont invités à contourner les troupeaux en laissant entre 20 et 50 mètres d’espace entre eux et les bovins. Ils ne doivent en aucun cas s’approcher des veaux ou les toucher. Les chiens, eux, doivent être tenus en laisse lors de traversée de pâturages. Si vraiment le troupeau devient menaçant et risque d’attaquer, mieux vaut alors lâcher le chien et le récupérer plus tard, une fois le danger écarté.

Les éleveurs qui possèdent des troupeaux de vaches mères ont déjà placé depuis plusieurs années des panneaux à l’extrémité des pâturages, afin de sensibiliser les randonneurs. Une brochure d’informations sera disponible dans les restaurants et buvettes d’alpage et le Syndicat d’élevage de La Béroche est prêt à déplacer certains troupeaux lors de week-ends de forte affluence au Creux-du-Van.  

Les différentes associations rappellent également aux promeneurs qu’ils doivent ramasser et emporter leurs déchets. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus