Que des plaques « NE » dans le canton la nuit

Piqûre de rappel pour les automobilistes qui passent la nuit dans le Jura. L'Office des véhicules ...
Que des plaques « NE » dans le canton la nuit

Si vous voulez stationner dans le canton la nuit, vous devez vous munir de plaques d'immatriculation neuchâteloises. C'est en substance ce que dit un point de la Loi sur la circulation routière

Photo: Archives Photo: Archives

Piqûre de rappel pour les automobilistes qui passent la nuit dans le Jura. L'Office des véhicules et la police cantonale jurassienne ont récemment rappelé aux automobilistes que les véhicules qui stationnent régulièrement sur le territoire cantonal doivent y être immatriculés. Ils invitent ainsi les conducteurs et les communes à faire preuve de plus de vigilance en la matière.

Cette situation n'est pas propre au Jura. En réalité, un article de la Loi fédérale sur la circulation routière stipule effectivement que tous les véhicules doivent changer de canton d'immatriculation sitôt qu'ils y passent davantage de temps. Philippe Burri, directeur du Service cantonal des automobiles et de la navigation (SCAN) le confirme: « De manière simplifiée, le véhicule doit être immatriculé au lieu où il dort le plus souvent ».

Des exceptions existent toutefois, pour les touristes, les frontaliers ou les étudiants qui dorment proche de leur établissement scolaire notamment. En revanche, les travailleurs qui bénéficient d'une voiture de fonction doivent, eux, se munir des plaques de leur canton de domicile.

En cas de non-respect de cette règle, le contrevenant se verra notifier de l'obligation de changer d'immatriculation par écrit. S'il ne la suit pas, le SCAN va le forcer à abandonner ses plaques d'origine pour des estampillées « NE ». Aucune peine pécuniaire n'est en revanche prévue. D'après Philippe Burri, entre 10 et 30 cas sont recensés chaque année. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus