Le procès du mari de Latifa B. prévu le 20 juin

L’affaire Latifa B. devant la justice. Le Tribunal criminel à La Chaux-de-Fonds va examiner ...
Le procès du mari de Latifa B. prévu le 20 juin

Un procès de quatre jours pour faire la lumière sur l’assassinat de Latifa B. Les juges entendront le mari de la jeune femme dès le 20 juin à La Chaux-de-Fonds

L’affaire Latifa B. devant la justice. Le Tribunal criminel à La Chaux-de-Fonds va examiner dès le 20 juin les circonstances de la mort de la jeune femme. Le procès devrait durer quatre jours.

Le mari de Latifa B. est accusé d’assassinat et d’atteinte à la paix des morts. Il a affirmé lundi en audience préliminaire qu’il contestait les faits.

 

Longue disparition

La famille de Latifa B. s’est inquiétée de sa disparition le 8 janvier 2015. Fortement soupçonné d’être impliqué, son mari a été arrêté le lendemain. Mais, malgré de vastes recherches policières dans la région de La Chaux-de-Fonds ainsi qu’en France voisine, la femme alors âgée de 24 ans n’a pas été retrouvée.

Ce sont des promeneurs qui ont découvert son cadavre le 14 mars à proximité d’un chemin de forêt vers Charquemont, en France.

 

Prévenu d’assassinat

Selon l’acte d’accusation, Latifa B. est morte le 6 janvier 2015 dans son appartement de La Chaux-de-Fonds. Elle avait fui le domicile conjugal quelques semaines plus tôt pour se réfugier dans un foyer pour femmes battues. Ce fameux 6 janvier, son mari l’aurait convaincue de passer à la maison récupérer des affaires. L’acte d’accusation affirme qu’une fois dans l’appartement, il aurait étranglé son épouse avant de la noyer dans la baignoire.

L’homme aurait ensuite mis le corps dans le coffre de sa voiture et abandonné le cadavre dans une forêt en France voisine. L’acte d’accusation lui reproche également une atteinte à la paix des morts, car il aurait rasé les cheveux de son épouse décédée et aurait infligé des coups de couteaux à son cadavre. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus