Inauguration de la blanchisserie Alphaset

La blanchisserie est séparée en deux zones pour éviter toute bio contamination
Inauguration de la blanchisserie Alphaset

La blanchisserie est séparée en deux zones pour éviter toute bio contamination

J. Simonis, R. Perrin et R. Barbezat  dans la blanchisserie. J. Simonis (Président du conseil de la Fondation), R. Perrin (Responsable des ateliers) et R. Barbezat (Directeur général) dans la blanchisserie.

En marche depuis l'automne 2015, il était temps qu'elle soit officiellement inaugurée : c'est chose faite. La blanchisserie Alphaset, à Serrières, a fêté l'événement vendredi après-midi. Située dans les locaux de l'ancienne Coop, elle est le résultat de la fusion entre les buanderies de La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel, qui ne répondaient plus à certaines normes.

Lutter contre la bio contamination

Elle est ainsi devenue la première blanchisserie du canton à répondre à la norme RABC (Risk Analysis Bio Contrôl System), en instaurant une séparation pour éviter la bio contamination entre les linges. Zone dite "sale" et zone "propre" sont donc séparées de façon distinctes et communiquent uniquement via un sas. Pour évoluer dans la blanchisserie, désinfection et blouses sont de mise.

Employés en situations de handicap

En accord avec la ligne de la Fondation Alphaset, la blanchisserie emploie des personnes en situation de handicap. Parmi la vingtaine de salariés, 18 sont en situation de handicap psychique. Ils sont entre autres accompagnés par une socio-éducatrice et une assistante valide, et occupent toute sorte de postes au sein de la buanderie. / jza

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus