Plantes d’altitude trouvent refuge à Neuchâtel

Le Jardin botanique présente un nouvel espace dédié à la flore alpine. Quelque 400 espèces ...
Plantes d’altitude trouvent refuge à Neuchâtel

Le Jardin botanique présente un nouvel espace dédié à la flore alpine. Quelque 400 espèces sont représentées au vallon de l’Ermitage

Jérémy Tritz, responsable de la nouvelle exposition permanente du jardin botanique. Jérémy Tritz, responsable de la nouvelle exposition permanente du jardin botanique.

Il n’y aura pas d’edelweiss mais bien d’autres espèces méconnues à découvrir dans la nouvelle exposition permanente du Jardin botanique de Neuchâtel. Malgré l’absence de ce symbole suisse, ce sont de nombreuses plantes issues de huit chaînes de montagnes européennes qui trouvent refuge sur les hauts de la capitale cantonale.

Le nouvel « Alpinum Claude Favarger », du nom du fondateur de l’institution, est en fait  le réaménagement du secteur des rocailles. Ce sera l’occasion pour le public de découvrir la nouvelle partie dédiée aux espèces du Caucase. L’institution souhaite ainsi sensibiliser le public à la fragilité de certaines espèces en raison du réchauffement climatique. Elles poussent par exemple à une altitude toujours plus haute pour survivre.

Les espèces déjà présentes ont été complétées par d’autres issues par exemple du jardin botanique de Genève. Le cheminement du visiteur est aussi agrémenté de huit vitrines didactiques.

L’exposition est à découvrir dès dimanche lors de la fête de printemps. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus