Large soutien neuchâtelois à la stratégie énergétique 2050

Les partisans de la stratégie énergétique 2050 se mobilisent à Neuchâtel. Un comité cantonal ...
Large soutien neuchâtelois à la stratégie énergétique 2050

Convaincu que la stratégie énergétique 2050 est une opportunité pour la région, un comité neuchâtelois s'est formé. Il appelle le peuple à voter oui le 21 mai

 Le comité neuchâtelois pour la stratégie énergétique 2050 estime que le projet permettra à davantage d'exploitations agricoles de créer des centrales de biogaz, comme celle d'Agreenergie à Cernier.

Les partisans de la stratégie énergétique 2050 se mobilisent à Neuchâtel. Un comité cantonal s’est créé pour appeler le peuple à voter oui le 21 mai. Il réunit tous les partis politiques du canton, sauf l'UDC, ainsi que certaines personnalités comme le directeur du laboratoire de photovoltaïque de l'EPFL, Christophe Ballif, ou l’écoexplorateur Raphaël Domjan. Les co-présidents sont les deux conseillers aux Etats neuchâtelois Raphaël Comte (PLR) et Didier Berberat (PS).

 

Une opportunité pour Neuchâtel

Le comité est convaincu que la stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral, approuvée par le parlement, est un compromis intelligent et nécessaire. Il permettra l'arrêt progressif des centrales nucléaires, le développement des énergies renouvelables et la promotion de l'efficacité énergétique.

Le canton de Neuchâtel serait également gagnant car il pourra développer son potentiel en matière d’innovation et créer de nouveaux emplois dans le domaine de la recherche et de la production d’énergies renouvelables. Les citoyens, propriétaires et agriculteurs seront aussi davantage soutenus lors de l’installation de panneaux photovoltaïques, de travaux pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments et de création de centrales de biogaz.

 

Pas de statu quo possible

Le comité est convaincu que les centrales nucléaires ne seront bientôt plus économiquement viables, car les rénovations nécessaires à leur fonctionnement seront trop élevées. Pour ne pas dépendre des pays voisins et majoritairement d’énergies fossiles, la Suisse doit développer les énergies renouvelables et augmenter sa production indigène.

RTN organise un débat sur la votation du 21 mai sur la stratégie énergétique 2050 dans l’émission Place publique, le 5 mai dès 18h20. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus