Les Neuchâtelois en quête de soleil et de chaleur

La Thaïlande, les îles Canaries, Majorque ou encore la Grèce. Ces lieux figurent parmi les destinations les plus prisées par les Neuchâtelois pour les vacances de Pâques

Le soleil brille passablement sur le canton de Neuchâtel en ce début de printemps, mais pas suffisamment pour combler le besoin de chaleur de tous les Neuchâtelois. De nombreux habitants du canton profitent des vacances de Pâques pour se dorer sous d’autres cieux. Selon les agences de voyages consultées, les destinations les plus prisées sont la Thaïlande, les îles Canaries et Majorque. La Grèce attire aussi les voyageurs de la région, même si ce pays est surtout prisé en été, de même que les Caraïbes et les Etats-Unis. Pierre-Alain Isaak, responsable de l’agence Kuoni à Neuchâtel, évoque aussi les Emirats arabes, Dubaï et Oman.

 

Partir en croisière : une formule toujours plus prisée

Toutes les agences s’accordent à dire que les croisières séduisent également toujours plus de personnes. Béatrice Bassi, responsable de l’agence Croisitour à Neuchâtel, évoque tout autant celles qui sont organisées sur la Méditerranée que celles qui conduisent les voyageurs dans les pays nordiques, aux caraïbes ou dans les Emirats arabes.

En revanche, la Turquie ne fait plus partie des lieux visités par les Neuchâtelois depuis quelques mois. Le contexte politique y est pour beaucoup, selon Pierre-Alain Isaak, qui regrette que les touristes neuchâtelois boudent désormais cette destination qu’il juge attrayante, notamment pour les familles en quête de vacances balnéaires à bon prix.

De son côté, François Nicolet, président du groupement des agences de voyage de Neuchâtel et de l’Arc jurassien, observe un léger regain d’intérêt des Neuchâtelois pour l’Egypte et la Tunisie ; un constat partagé par Pierre-Alain Isaak.

Quant aux habitudes de voyage des habitants du canton, elles sont plutôt à l’anticipation qu’à l’organisation de dernière minute. Les agences interrogées font état de plus en plus de réservations menées bien en amont, plusieurs mois avant le départ. François Nicolet évoque l’avantage d’avoir plus de choix, ainsi que des réductions avec ce mode de faire.

Pierre-Alain Isak observe également que les Neuchâtelois sont d’assez grands voyageurs. Il remarque que les clients de l’agence réalisent en moyenne deux à trois voyages par an. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus