Le PLR et les Verts cartonnent, l’UDC plonge

La droite garde sa majorité au Grand Conseil mais de justesse. Le Parlement neuchâtelois compte ...
Le PLR et les Verts cartonnent, l’UDC plonge

Pour une seule petite voix, la droite conserve sa majorité au Grand Conseil neuchâtelois. Les grands gagnants sont le PLR et les Verts

La droite garde sa majorité au Grand Conseil mais de justesse. Le Parlement neuchâtelois compte désormais 58 représentants de la droite en comptant le centre et 57 de la gauche. Le Parti libéral-radical est le grand gagnant de ce scrutin avec 8 sièges de plus. Il en obtient 43 au total contre 35 en 2013. Le PLR reste donc la première force politique du canton. De son côté, le Parti socialiste perd un siège et compte 32 représentants.

De leur côté, les Verts affichent une belle progression. Ils passent de 12 à 17 sièges. En revanche, coup d'assommoir pour l'UDC. Le parti perd 11 sièges et n'en possède plus que 9. De son côté, le POP perd deux sièges et passe de 7 à 5 représentants au Parlement. SolidaritéS passe de 1 à 2 représentants.

Les Verts’libéraux perdent un représentant et n'ont désormais plus que 4 sièges. Ils ne pourront plus former de groupe au Grand Conseil puisqu’il faut au minimum 5 représentants. Enfin, le PDC double la mise et passe de 1 à 2 sièges au Grand Conseil.

 

Le détail dans les districts

Dans le district de Boudry, ce sont les Verts les gagnants puisqu’ils passent à quatre représentants (+2). Le parti libéral-radical gagne un siège pour un total de onze élus. Le parti socialiste conserve ses sept sièges et les Vert’libéraux leurs deux élus. Côté perdant, l’UDC n’a plus que deux sièges (-2) et le POP n’est plus représenté.

Les Verts obtiennent un siège – nouveau – dans le Val-de-Travers. Un siège perdu par l’UDC qui n’a plus que deux élus. Même transfert entre PS (2 élus) qui perd un siège au profit du PLR (3 élus).

Dans le district du Val-de-Ruz, les deux principaux partis conservent leur députation, avec cinq PLR et trois socialistes. Chaise musicale entre Verts qui passent à deux élus (+1) et l’UDC qui n’en garde qu’un (-1).

 

Chamboulement à La Chaux-de-Fonds

Le POP perd des plumes dans son fief du Locle où il n’obtient que deux sièges (-1) au profit du parti socialiste qui passe à deux élus (+1). Les trois autres partis conservent le même nombre de représentants, soit trois PLR, un Vert et un UDC.

C’est dans le district La Chaux-de-Fonds que la députation subit ses plus grands changements. Le PLR sort gagnant avec trois sièges de plus pour un total de sept élus. Le POP passe à quatre représentants (+1) et le PDC arrache un siège. Le PS perd un élu (7), tout comme les Verts (4) et les Verts’libéraux qui ne sont plus représentés dans le district. Enfin, l’UDC n’a plus que trois élus (-2).

Dans le district de Neuchâtel, l’UDC prend une véritable claque. Elle perd ses cinq sièges. Côté vainqueur, le PLR passe à 14 élus (+3) et les Verts à cinq (+2). Les autres partis maintiennent leur députation, soit 11 socialistes, 2 SolidaritéS, 2 Vert’libéraux et un PDC.

Le détail et les élus par districts sont disponibles sur le site de l'Etat de Neuchâtel. /ali-mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus