Un site unique pour les véhicules

Le Service cantonal des automobiles renonce à étendre ses activités sur le site de Polyexpo ...
Un site unique pour les véhicules

Le Service cantonal des automobiles renonce à étendre ses activités sur le site de Polyexpo à La Chaux-de-Fonds et préfère agrandir son bâtiment de Malvilliers

 Le Service cantonal des automobiles préfère agrandir son site de Malviliers plutôt que de décentraliser ses contrôles à Polyexpo.

Le Service cantonal des automobiles et de la navigation (SCAN) renonce au site de Polyexpo à La Chaux-de-Fonds pour réaliser des contrôles techniques. La variante était à l’étude pour pallier la fermeture du site des Eplatures, effective depuis lundi.

Pour des raisons économiques, le SCAN préfère la solution consistant à agrandir sa halle de Malvilliers. Les travaux commenceront d’ici une année et n’auront pas d’impact sur le confort des usagers. L’objectif est de réaliser toutes les expertises du canton sur ce site pour ces quinze prochaines années et de répondre à l'augmentation du nombre de véhicules en circulation dans le canton. Cette décision doit aussi contribuer à faire baisser les émoluments au niveau de la moyenne suisse.

Le SCAN souligne que cette stratégie de site unique est rendue possible par le développement des prestations via le Guichet Unique ces trois dernières années. À partir du 1er mai, toutes les prestations administratives principales y seront accessibles en tout temps.

À  noter que les contrôles techniques pour les véhicules limités à 45 km/h ainsi que les contrôles techniques ou examens pratiques des bateaux restent décentralisés. Enfin, les examens pratiques pour motocycles seront aussi décentralisés à Boudry et au Crêt-du-Locle. /comm-gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus