Les pendules d'Auvernier sont en lieu sûr

Les pendules du Carillon d’Or à Auvernier sont saines et sauves. L’atelier qui se trouvait ...
Les pendules d'Auvernier sont en lieu sûr

Les pendules du Carillon d’Or à Auvernier sont saines et sauves. L’atelier qui se trouvait au rez-de-chaussée de l’une des deux maisons ravagées par les flammes samedi dernier a été totalement vidé

Les pendules du Carillon d'Or Les pendules du Carillon d'Or ont été déplacées vers un entrepôt à Cortaillod. C'est là que sera emménagé l'atelier en attendant que les locaux d'Auvernier puissent être réinvestis.

Les pendules du Carillon d’Or à Auvernier sont saines et sauves. L’atelier qui se trouvait au rez-de-chaussée de l’une des deux maisons ravagées par les flammes samedi dernier a été totalement vidé. Plus de 150 pendules ainsi que plusieurs machines-outils y étaient entreposées lorsque le sinistre a débuté.

Une chaîne humaine formée de pompiers et d’habitants du village a permis l’évacuation en lieu sûr de ces objets de grande valeur. «Certaines de ces pendules datent du 18ème siècle. Au-delà de leur valeur purement financière, c’est le côté sentimental que représentent ces objets pour leurs propriétaires qui leur donne toute leur importance, explique Thierry Amstutz, horloger et gérant de l’atelier Au Carillon d’Or. Tout le matériel a été déplacé dans un entrepôt à Cortaillod. Il s’agit désormais d’aménager ces locaux pour pouvoir reprendre nos activités dans les meilleures conditions possibles.»

A long terme, Thierry Amstutz entend réinvestir l’atelier qu’il a créé en 1981, à Auvernier. /fba


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus