L’économie neuchâteloise broie du noir

Aucune éclaircie en vue pour l’économie neuchâteloise. La Chambre neuchâteloise du commerce ...
L’économie neuchâteloise broie du noir

Selon deux enquêtes d’UBS et de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie, la situation s’est encore péjorée en 2016 après une année 2015 difficile. Les perspectives restent également sombres pour cette année

Aucune éclaircie en vue pour l’économie neuchâteloise. La Chambre neuchâteloise du commerce et de l’indsutrie (CNCI) et la banque UBS ont présenté mercredi les résultats de deux analyses réalisées en parallèle. Selon Mathieu Aubert, économiste à la CNCI, tous les indicateurs sont à la baisse, dont les investissements prévus et la marche des affaires.

Les problèmes structurels continuent de faire du tort à l’économie. Le canton affiche toujours le plus fort taux de chômage et continue de perdre des résidents au profit de ses voisins. Selon les économistes, les autorités doivent prendre ce problème à bras le corps et poser de nouvelles conditions cadres.

Seuls points positifs, la croissance économique neuchâteloise reste plus forte que celle du pays. Au total, 54% des suisses ont été embauchés dans le canton de Neuchâtel. Un chiffre qui se calque avec ceux des dernières années. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus