Toxicomanie et multiples infractions devant la justice

Deux hommes qui ont mis leur ingéniosité au profit de leur dépendance : c’est ainsi que l’on ...
Toxicomanie et multiples infractions devant la justice

Conduite sans autorisation, sans assurance pour le véhicule et avec des plaques subtilisées. Deux toxicomanes ont commis plusieurs infractions à la circulation routière

Hôtel de ville Neuchâtel, procès, justice L'audience s'est tenue à l'Hôtel de Ville de Neuchâtel, devant le Tribunal criminel.

Deux hommes qui ont mis leur ingéniosité au profit de leur dépendance : c’est ainsi que l’on peut résumer les multiples infractions dont deux toxicomanes de 26 et 38 ans sont accusés et qui les ont fait comparaître ce mardi devant le Tribunal criminel à Neuchâtel. Il leur est non seulement reproché d’avoir circulé sous le coup d’une interdiction de conduire pour l’un et d’un retrait de permis pour l’autre mais aussi d’avoir utilisé des plaques subtilisées sur d’autres véhicules et d’avoir conduit sous l’influence de stupéfiants, le tout sans assurance RC pour les véhicules employés. Les faits se sont produits à de nombreuses reprises entre 2014 et 2015 principalement dans le canton de Neuchâtel mais aussi dans le Jura bernois. Le dossier compte une vingtaine de plaignants.

La drogue est au cœur du problème, les deux hommes étant toxicomanes. Le premier, actuellement en traitement thérapeutique, a consommé de manière importante du Crystal et des amphétamines thaïes, drogues qu’il a également largement revendues. Le second prévenu s’affiche davantage comme un consommateur de toutes formes de drogues dures plutôt que comme revendeur. Il est toutefois encore accusé d’avoir usurpé l’identité d’un autre homme pour conclure des achats frauduleux sur Internet d’une valeur de 26'800 francs et d’une tentative d'escroquerie à l’assurance pour un vol dont il a prétendu être victime.

Au final, aussi bien le Ministère public que les avocates s’accordent à dire que les deux hommes doivent être soumis à un traitement thérapeutique plutôt qu’à une peine ferme. Le verdict doit être rendu à 15h ce mardi. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus