Une majorité favorable à la fusion

Les citoyens du Locle et des Brenets sont majoritairement favorables à l’étude d’un projet ...
Une majorité favorable à la fusion

Les citoyens du Locle et des Brenets sont majoritairement favorables à l’étude d’un projet de fusion, selon un sondage

 De part et d'autre du Col-des-Roches, Le Locle et les Brenets pourraient fusionner à l'horizon 2020.

Le rapprochement entre le Locle et les Brenets se précise. Les communes ont dévoilé mercredi les résultats détaillés de la consultation populaire. Loclois et Brenassiers ont ainsi donné leur feu vert aux autorités. Au Locle, 57% de la population est favorable à l’étude d’un projet de fusion. Du côté des Brenets, le oui est encore plus net avec 67%.

 

Des citoyens plutôt satisfaits

Entre le 17 janvier et le 10 février, les électeurs des deux communes ont dû répondre à un questionnaire de quatre pages. Le but, recueillir les avis et comprendre les attentes de la population face aux prestations fournies par leur commune. Au total, pas loin de 3200 questionnaires ont été retournés, avec un constat clair: les citoyens sont plutôt satisfaits des services proposés. Ils souhaitent toutefois renforcer les collaborations entre les deux communes, notamment dans les domaines du trafic routier, des transports publics, de l’administration et du tourisme.

 

Ancrage identitaire similaire

Les résultats du sondage révèlent également que Loclois et Brenassiers partagent un ancrage identitaire commun. Les citoyens se sentent appartenir fortement à leur commune respective et à leur région des Montagnes. Un rattachement qui passe avant celui du canton ou du pays. Dans le questionnaire, les citoyens soulignent la volonté d’une fusion afin d’améliorer l’autonomie des communes et de renforcer leur poids politique.

Loclois et Brenassiers sont invités à la présentation publique des résultats. Elle aura lieu mercredi soir à 20h au Cifom-ET du Locle. /jca


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus