Oppositions maintenues contre l'EREN

L’Eglise réformée évangélique neuchâteloise (EREN) parviendra-t-elle à construire ses logements ...
Oppositions maintenues contre l'EREN

Le comité de citoyens maintient ses oppositions face au projet immobilier de l'EREN à Serrières.

La circulation routière devant la parcelle est problématique, selon le comité de citoyens. Ils observent fréquemment des embouteillages aux heures de pointe. La circulation routière devant la parcelle est problématique, selon le comité de citoyens. Ces derniers observent fréquemment des embouteillages aux heures de pointe, notamment au passage des éboueurs.

L’Eglise réformée évangélique neuchâteloise (EREN) parviendra-t-elle à construire ses logements pour personnes âgées à Serrières ?

Le comité de citoyens maintient ses oppositions au projet immobilier, révèle le journal satirique Vigousse dans son édition de vendredi dernier. Deux séances de conciliations n’y ont rien changé. « Nous sommes prêts à utiliser toutes les possibilités que nous donne la loi, explique Pascal Helle, porte-parole du comité. Nous irons jusqu’au tribunal s’il le faut. » Les citoyens déplorent la situation du trafic routier dans le quartier. Avec ce nouvel immeuble, elle deviendrait insupportable à leurs yeux. Ils dénoncent surtout une architecture qui « piétinerait le patrimoine historique du quartier ».

Le projet immobilier en question – un locatif de 21 appartements protégés - remplacerait la structure parascolaire du Cerf-Volant gérée par la Ville.

Christian Miaz, président de l’EREN, entend les arguments citoyens, mais il défend avant tout l’aspect financier du projet. « Nous avons à gérer un parc immobilier sur cette parcelle de Serrières, qui s’inscrit dans une logique de survie de notre église. » Il ajoute que « si le projet n’était pas conforme et n’entrait pas dans l’harmonie du quartier, la commune l’aurait interdit.»

Le dossier doit maintenant retourner devant les politiques de la Ville. C’est eux qui donneront suite, ou non, aux oppositions citoyennes. Des discussions sont également en court pour trouver de nouveaux locaux d'accueil à la structure parascolaire du Cerf-Volant. /jca


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus