Le Casino de Neuchâtel respire

Le Casino de Neuchâtel pousse un ouf de soulagement. Mercredi, les sites de jeux en ligne ...
Le Casino de Neuchâtel respire

Le Parlement a interdit l’accès aux sites de jeux en ligne basés à l’étranger. Selon l’établissement neuchâtelois, cette concurrence déloyale créait un manque à gagner annuel de 100 millions de francs pour la branche

  La maison de jeu neuchâteloise souhaite aussi se positionner sur le marché en ligne.

Le Casino de Neuchâtel pousse un ouf de soulagement. Mercredi, les sites de jeux en ligne basés à l’étranger ont été déclarés illégaux en Suisse par le Parlement. Celui-ci entend bloquer les accès dans la nouvelle loi sur les jeux d'argent. Le but est de mieux protéger les joueurs et favoriser les exploitants légaux basés en Suisse.

Pour le casino de Neuchâtel, cette décision est importante pour la survie financière de l’établissement. Selon le directeur Pascal Passarelli, cette concurrence déloyale créait un manque à gagner annuel de 100 millions de francs pour la branche. De plus, 42% du chiffre réalisé par le Casino de Neuchâtel est versé aux impôts. Soit un total de 10 millions pour 2016 avec une répartition de 60 % pour l’AVS et 40 % pour le canton.

 

Casinos suisses en ligne

En outre, dès à présent, les casinos suisses pourront mettre à disposition des jeux en ligne. Pour cela, ils doivent demander l'extension de leur concession. Selon Pascal Passarelli, le Casino de Neuchâtel va étudier cette possibilité. Cela permettrait de « séduire une clientèle plus jeune et qui a l’habitude d’aller sur internet ». /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus