La cohésion cantonale au cœur de la Marche du 1er mars

Plus de 760 personnes étaient inscrites à la traditionnelle Marche du 1er mars mercredi. Plus ...
La cohésion cantonale au cœur de la Marche du 1er mars

Les marcheurs ont été sondés pour savoir comment soigner les problèmes de cohésion et d’unité cantonale

Les marcheurs du 1er mars n'ont pas été gâtés par la météo. Les marcheurs du 1er mars n'ont pas été gâtés par la météo.

Plus de 760 personnes étaient inscrites à la traditionnelle Marche du 1er mars mercredi. Plus de 170 marcheurs ont opté pour le parcours du Val-de-Travers alors que le reste du peloton est parti depuis les Montagnes neuchâteloises pour rallier le Château de Neuchâtel. Les courageux ont bravé le froid, la neige, le brouillard et la pluie mais toujours avec le sourire et dans la bonne humeur.

Cette année, les organisateurs ont réalisé un sondage qui portait sur la cohésion cantonale. Lors de leur inscription à la marche, les personnes avaient la possibilité de répondre à la question suivante : « Le canton de Neuchâtel a besoin de soins intensifs pour soigner ses problèmes de cohésion et d’unité. À votre avis, qui peut se montrer le plus efficace au chevet du patient ? ». 273 personnes y ont répondu et près de 55% d’entre elles, soit 149, estiment que c’est à la population elle-même. /jpp

Les 23 coups de canon sont partis depuis Malvilliers. Les 23 coups de canon sont partis depuis Malvilliers.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus